mardi 9 février 2016

Je suis (enfin) nominée pour un awards!

Mes chers petits chérubins potelets! 
 
Si je suis de nouveau là aujourd'hui c'est la faute d'Anna du blog Les trucs d'Anna. Pour toute réclamation adressez-vous donc à elle. En effet j'ai été nominée pour les Liebster Award (ne me demandez pas comme ça se prononce...). Grosso modo (t'as pensé "merdo" hein?), il s'agit de petites questions sympathiques auxquelles il faut répondre, le tout permettant de découvrir de nouveaux petits blogs ou de mieux connaître ceux que l'on connait déjà. Avant tout, je tiens à remercier ma maman qui m'a toujours soutenue, ma voisine du dessous qui ne sait absolument pas que j'ai un blog, mes deux poissons rouges qui me permettent d'avancer chaque jour ainsi que mon ordinateur sans qui je ne pourrais écrire ces quelques lignes... (en vrai, merci Anna!)  
 
 

Bon alors comment que ça marche tout ça? Et bien c'est facile tu dois :
  • répondre à 11 questions posées par la personne qui t'a nominé
  • écrire 11 choses sur toi
  • nominer à ton tour 11 blogs et leur poser 11 questions,
  • mettre des liens vers leurs blogs et les informer de leur nomination
  • informer la personne qui t'a nominé que la tâche est accomplie
     
Kesk Anna veut savoir ?

1- Quel est ton plus grand rêve ?
Vivre à Hobbitbourg avec mes amis hobbits aux pieds velus et boire de la bière de hobbit, cultiver un jardin de hobbit, chanter des chansons de hobbit MAIS sans avoir de poils sur mes propres pieds!
 
2- Tu dis pain au chocolat ou chocolatine ?
 CHOCOLATINE, bordel. Cordialement.

3- Quel est ton gâteau favori ?
Cheeeeeeeeese-cake! 

4- Quel(s) parfum(s) aimes-tu sentir ?
Je n'ai pas vraiment de parfum préféré mais plus des odeurs, celle fleur d'oranger et sinon celle des épices en général!
 
5- Plutôt Facebook, Twitter, Instagram ou Snapchat ?
Alors...je cherche toujours l'intérêt de Snapchat. Sinon, dans ma vie privée j'utilise plus Facebook mais je trouve twitter beaucoup plus rigolo la seule chose c'est POURQUOI SEULEMENT 140 putain DE CARACTERES?
 
6- Si tu pouvais avoir un pouvoir magique, lequel serait-ce ?
Celui de pouvoir tout comprendre et réexpliquer. (Même la physique quantique!)
 
7- As-tu/veux-tu des enfants ?
Est-ce-que Mr. Slip compte dans le nombre d'enfant que j'élève actuellement? 
 
8- Un chiffre porte-bonheur ?
J'aime bien le 6 mais bon c'est surtout parce que c'est le jour de mon anniversaire... Du coup ça compte pas vraiment...
 
9- Si tu gagnais au loto, qu'est-ce que tu ferais des gains ?
J'en donne un peu aux gens que j'aime (un peu j'ai dis!). J'achète une maison mais surtout un van et je pars en road trip avec Mr. Slip. 
 
10- Le prénom idéal pour un chat ?
Allergie.... Disons que c'est ce que m'inspire ces animaux que je ne peux même pas toucher sous peine de gonflement soudain de l'ensemble de mon corps.

11- Si tu pouvais vivre dans un dessin animé, lequel choisirais-tu ?
Scooby Doo !
 
Keskjé à te dire?
 
1. Dans la vrai vie mon prénom commence par un A (paye ta révélation!).
 
2. Depuis que j'ai été à Rome, cette ville est devenue mon lieu préféré et je rêve d'y retourner...
 
3. Je suis allergique approximativement à tout ce qui a des poils. Sauf à Mr. Slip! 
 
4. Je suis une fan inconditionnelle de Kaamelott dont je connais quasiment tous les épisodes par coeur...
 
5. Cela fait maintenant plus de 3 ans que Mr. Slip est moi sommes ensembles.
 
6. Je n'aime pas la télévision, je déteste les journaux télévisés et encore plus Cyril Hanouna (#jesuishanouna).
 
7. Après tant d'articles sur la vie de ma fac je vous avoue aujourd'hui que j'étudie (roulement de tambour) l'Histoire. (voilà vous pouvez vous désabonner et me lapider si vous avez souffert à apprendre par coeur la date de la bataille de Marignan, le premier qui me l'écrit en commentaire aura un récompense !)
 
8. Un jour, j'ai mangé au restaurant avec un prof, c'était..bien mais étrange quand j'y pense.
 
9. Mon prénom finit par un E.
 
10. Je joue de la musique depuis l'âge de 6 ans (et je fais toujours autant de fausses notes).

11. Avec Mr. Slip nous préparons un petit projet pour le mois de Mars ou d'Avril : la création d'une chaîne Youtube. Je vous en direz bien sûr d'avantage lorsque ce sera fait!

 
Késaki que je nomine? 
 
 
Lafrenchlife (je rêve de voir ça en vidéo!)
 

Kesako que je veux savoir?
 
1. Qu'est-ce-qui t'as donné envie d'écrire un blog/chaîne Youtube?
2. Comment définirais-tu ton blog en 3 mots?
3. Pourquoi as-tu choisis ce nom pour ton blog? (c'est vrai, t'aurais pu faire un effort quand même...)
4. Sur quel sujet était le premier article de ton blog?
5. As-tu déjà eu un blog avant celui-ci? (fais péter le skyblog de tes 12 ans!)
6. Ta famille, tes amis, tes proches sont-ils au courant de ton activité sur internet?
7. Quelqu'un lit-il tes articles en guest avant que tu les publies? 
8. Plutôt brouillon papier ou word? (on accepte aussi OpenOffice mais pas le BlocNote windows par contre!)
9. Plutôt #jesuischarlie ou #jesuishanouna ? (les pro de #réformedel'orthographe ne sont pas acceptés)
10. Détestes-tu actuellement la personne qui te pose toutes ces questions débiles? 
11. Que penses-tu de l'élévation des poulets à dents de sabre picotant sur un mur à un niveau international par les Nations Unies pour régler le conflit des gallinacés malgaches en terres soviétiques?

vendredi 5 février 2016

Chronique Jedi II : Rencontre avec Obi Wan Kenobi

Mes petits gloutons, cette semaine je suis un peu nostalgique, la présence rassurante d'Obi Wan me manque un peu parfois. Comme je frôle la dépression nerveuse à chaque jour nouveau qui passe durant cette année de master, j'ai décidé de me replonger avec vous dans un souvenir pas si lointain que ça : mes derniers mois de licence. J'avais environ huit mois de moins qu'aujourd'hui...

Je me souviens que lorsque je n'étais qu'un petit bébé asticot de troisième année, le choix de mon jedi et de mon mémoire me préoccupait beaucoup. Mes camarades étaient tous fébriles à l'idée de trouver le meilleur des maître. Mais attention, pas le plus intelligent ou le plus intéressant d'entre eux (faut pas déconner non plus, c'est pas comme-ci on était dans un lieu de savoir...), non, ils voulaient celui qui avaient « des contacts », « un bon réseau », « un long carnet d'adresse ». Pour faire simple, chacun cherchait la facilité s'imaginant que tout n'était que piston. Bien entendu, j'étais tout aussi perdue. Mais j'ai préféré ne pas me tourner vers les jedi aux bras longs, mais vers celui que j'estimais grand d'esprit. 

L'école des Jedi par Raphakin

Ce savant fou à la grande carcasse et plein de sagesse, cet Obi Wan, avait quelque chose de rassurant. La première fois que je suis entrée dans son bureau, les jambes tremblantes et la gorge nouée, il s'était perdu dans cette pièce bourrée de livres et de paperasse... A peine visible derrière ces multiples articles, copies d'élèves et autres écrits scientifiques, il m'invite à m'asseoir en me désignant une chaise dans un coin de la pièce. Sur le siège : des livres oubliés et sa cape de jedi posée négligemment. Gênée, je pousse du bout des doigts la sacro-sainte cape et m'installe sur un coin de chaise. Je me sens si petite, perdue entre deux bibliothèques prêtent à déborder de connaissances, moi qui ne sais rien, en face du maître qui en sait tant. « J'espère que je ne vous mets pas trop mal à l'aise... », à ce moment là, je dois ressembler à une belle écrevisse géante dégoulinant de sueur (sexy!). « Parce qu'il n'y a pas de quoi l'être. Je suis là pour vous aider.. enfin, vous accompagner pour écrire votre travail de mémoire voilà tout. Alors dites moi, sur quoi voulez-vous travailler au juste ? Cela doit venir de vous. » Je balbutie quelques mots incompréhensibles, ma voix tremble, j'ai chaud puis froid puis de nouveau chaud et finalement je ne sais plus ce que je dis. Son regard est bienveillant, un sourire se dessine sur son visage. Il doit avoir l'habitude. Pour détendre l'atmosphère, il lance une vanne d'intello. Je ris comme un véritable chameau, toi-même tu connais ce gloussement niais d'adolescente qui te suis partout dans tes moments gênants. Ma langue se délie enfin et j’ânonne « Grèce ancienne... sanctuaires...Végétaux. ». Mon idée me semble tellement farfelue, j'ai l'impression d'être une grosse gourde. Il me toise un instant, il fronce les sourcils et réfléchit longtemps. Enfin, son regard s'illumine : « Vous êtes au bon endroit ! ». Après avoir discuté de quelques modalités, il est temps de partir. Avant de passer la porte, j'ose à mon tour une petite blague. Il rit comme un chameau. J'ai trouvé mon maître.
MENESTR'ELLE

vendredi 29 janvier 2016

Chronique Jedi I : Comment choisir le jedi qui vous va le mieux?

Cette semaine, je n'ai pas grand-chose à me mettre sous la dent sur le temple jedi. Du coup, pourquoi ne pas vous faire un tuto : « Comment choisir le jedi qui vous va le mieux ? » ! C'est parti pour le listing des caractéristiques du jedi idéal, une « to do list » pour rencontrer le meilleur des maîtres, celui qui vous ira comme un gant à coup sûr. (sans esprit mal placé s'il te plait!)

Apollon-Jedi et son sabre laser de compet'! (Si tu veux les vrais références, on peut s'arranger...)

Premièrement : Choisir le Jedi qui a parcouru le plus de planètes, voire de galaxies, pour être sûr que son carnet d'adresse soit aussi épais qu'une encyclopédie Larousse.

Deuxièmement : Si possible, préférez un jeune jedi, beau, grand et fort. Ceci vous donnera l'impression d'être cool auprès de vos camarades padawans. Bien sûr si vous êtes un homme, une jeune jedi pulpeuse et en tailleur conviendra également à faire baver votre groupe d'amis.

Troisièmement : Tentez de trouver un jedi sachant lire et écrire. S'il a l'option e-mail comprise c'est mieux.

Quatrièmement : Évitez à tout prix un jedi trop intelligent ou intéressant, il pourrait vous demander plus de travail que les autres ainsi qu'une profondeur d'esprit que vous n'avez pas le temps d'explorer.

Cinquièmement : Privilégiez un jedi spécialiste d'une question rapportant de l'argent, si possible en lien avec une entreprise. Au mieux avec une multinationale histoire de vous assurer un avenir financé dans la recherche.


Sixièmement : Si aucun jedi n'a de contrats croustillants ou de sujets financés à vous proposer, tentez le tout pour le tout : draguez le (cela seulement s'il a un poste fixe) Avec un peu de chance il vous épousera. Avec moins de chance il cherchera juste à tirer son coup, mais vous pourrez toujours le faire chanter en le menaçant de mettre toute l'université au courant de cette aventure. Ceci marche aussi très bien avec une cougar jedi.


Septièmement : Si vous craignez d'être refusé par un jedi ne vous découragez pas, plusieurs options s'offrent à vous : prouvez votre valeur en travaillant; lèchez-lui le postérieur jusqu'à ce qu'il vous remarque ; acceptez tout et sans condition pour qu'il veuille de vous. Selon moi la première des trois solutions est loin d'être indispensable.


Huitièmement : En réalité, choisissez un maître avec qui vous êtes à l'aise et en qui vous avez confiance. Il doit être à votre écoute et vous n'avez pas à tout accepter de lui ou d'elle. Votre mémoire est bien le votre, il s'agit d'un travail personnel dans lequel votre maître doit simplement vous accompagner et vous aider.

Neuvièmement : Le huitième point est bien entendu un blague ! Assez peu drôle je reconnais, mais il fallait bien une pointe d'humour décalée dans cette liste, non ?


Dixièmement : Pour que votre jedi reste le meilleur aux yeux de vos camarades padawans jaloux, soyez prêt à tout : écrasez-les, inventez des rumeurs sur leurs maîtres, voire pire, fayottez avec les jedi des autres. Effet garanti !

J'espère que ce tuto vous aura plus et que vous trouverez vous aussi le jedi qui vous convient. Ne vous en faites pas, il y en a pour tous les goûts en fonction de vos objectifs : des plus pervers aux plus influents en passant par des esprits brillants sans grand intérêt.

MENESTR'ELLE